Fête des Tuiles à Grenoble

Le Comité de Jumelage Grenoble-Sfax et le Collectif Tunisie 

vous invitent à participer à la Fête des Tuiles à Grenoble, le samedi 9 juin 2018.

Lieu: Scène « Crêtes », située devant la Maison de l’Arménie, 15 Cours de la Libération

Au programme :

  1. 9h à 19h : Un stand sera tenu avec vente de produits artisanaux, pâtisseries, boissons…
  2. 16h à 17h : Un concert de musique orientale sera présenté par l’orchestre « Mosaïque » dirigé par le professeur A. DHIB
  3. 17h30 à 18h00 : Folklore Tunisien avec le groupe « Soleil Tunisiens de Grenoble »
  4. 18h30 à 20h00 : Déambulation musicale au sein du Défilé des Tuiles, par le groupe folklorique « Soleil Tunisiens de Grenoble ». Le défilé part du croisement (Bd Foch/Cours J Jaurès), en direction de la bastille. Il atteint le cours Berriat et revient par la contre allée jusqu’au pont de l’Estacade.

 Nous comptons sur vous, pour diffuser cette information, et pour mobiliser vos familles et vos amis.

SOLIDARITÉ AVEC LES NAUFRAGES ET LEURS FAMILLES

unnamed.png

Plus de 45 organisations tunisiennes, maghrébines, et européennes appellent au Rassemblement en solidarité avec les familles des naufragés, contre la banalisation des naufrages à répétition depuis plus de 20 ans avec des milliers de victimes,  pour dire non aux politiques des migrants de l’ Union Européenne avec la complicité des gouvernements des États du sud de la méditerranéenne.

RASSEMLEMENT A LA FONTAINE DES INNOCENTS

Métro les Halles

Le vendredi 8 juin à partir de 18h30

Des milliers à mourir en mer pour arriver en Europe

Victimes des politiques économiques et sociales

Victimes des politiques de migrations   

Le spectacle désolant de morts en mer méditerranée se répète dans l’indifférence !

Encore un fois, le samedi 2 juin 2018, une embarcation clandestine a chaviré au large des îles Kerkenna. Le bilan est terrible : plus de 52 personnes sont mortes. Et si 68 autres ont pu être sauvées, on ne connait toujours pas le nombre des disparus.

Les chiffres de l’émigration non-règlementaire, qui se sont emballés ces derniers temps, sont symptomatiques de l’ampleur de la crise économique et sociale dans laquelle s’enlise la Tunisie.

Selon les estimations du FTDES, le nombre des migrants en 2017 dépasse les 15000 personnes dont 6151 ont été interceptées par les autorités italiennes et 3178 ont été empêchées d’embarquer. Les autres ont pu atteindre les côtes européennes sans passer par un contrôle officiel.

Lors du premier trimestre 2018, il y a quelques 3000 tentatives de traversée des frontières soit dix fois plus qu’au cours du même trimestre en 2017. Nous tenons à  souligner la gravité de la crise économique et sociale et nous déplorons le peu de cas que font les  autorités sur l’ampleur du drame et sees répercussions sur la situation sociale et de la jeunesse du pays  qui semble vivre dans un tunnel obscur et ne rêve que d’une seule chose : quitter le pays par n’importe quel moyen à la recherche d’une vie meilleure.

Ce rêve, qui se transforme trop souvent en cauchemar, n’est pas seulement celui des laissés pour compte de notre jeunesse mais aussi de plus en plus de jeunes dotés de compétences techniques et scientifiques élevées.

Les associations démocratiques de l’immigration  expriment à l’occasion de ce rassemblement leur  profonde tristesse devant la perte des victimes et présentent leurs  condoléances les plus attristées à leurs familles, en formulant l’espoir de salut pour les personnes portées disparues. Nous r rappelons encore une fois  les autorités à fournir aux familles, le plus rapidement possible, toutes les informations concernant les victimes et les disparus et à assurer aux survivants l’assistance psychologique nécessaire. Le tragique précédent du 8 octobre 2017, dans toutes les mémoires, ne doit pas être répété.

Nous exhortons le gouvernement tunisien à renoncer à l’approche sécuritaire de l’émigration non-réglementaire, et à s’atteler au démantèlement des filières clandestines et à la poursuite des passeurs. Ce contexte dramatique doit également nous conduire à réviser les modalités de la coopération avec l’Union européenne fondée sur le tout-sécuritaire et la fermeture des frontières. On ne peut indéfiniment surseoir aux politiques de développement véritables qui tiennent avant tout compte des aspirations de la jeunesse à la dignité et à la justice sociale.Nous tenons  à rappeler, une fois encore, le coût social de plus en plus lourd des choix économiques actuels et à attirer l’attention des gouvernants sur les dangers de cette politique du désespoir organisé qui laisse de larges catégories de jeunes face à un horizon bouché sans autre issue que le départ au risque de leurs vies.

Premiers Signataires :

  • Agir pour le changement et la démocratie en Algérie – ACDA
  • Associaiton des Citoyens Originaires de Turquie – ACORT
  • Association Démocratiques des Tunisiens en France – ADTF
  • Associations de Défnse des Droits d el’Homme au Maroc – ASDHOM 
  • Asssociaiton des Marocains en France – AMF
  • Associaiton des Travailleurs Maghrébins en France – ATMF
  • Association des Tunisiens en France – ATF  
  • Association des Tunisiens de l’Isère –Citoyens des deux Rives – ATI-CDR  
  • Associaiton des Tunisiens du Nord de la France – ATNF 
  • AIDDA  
  • Arts et Cultures des Deux Rives – ACDR 
  • Association Tunisie Culture et Solidarité  – ATCS 
  • Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne – ATTAC
  • Collectif 3 C 
  • Collectif des Sans Papiers 92 – CSP92
  • Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie – CRLDHT
  • Comitato Degli Immigrati Tunisini In Italia – CITiI
  • Comité de Vigilance pour la Démocratie – Belgique
  • Cédétim
  • Collectif des Femmes Tunisiennes  – CFT
  • Droits devant
  • Dynamique Citoyenne de Tunisiens à l’Etranger – DCTE
  • Euromed-Droit – REMDH
  • Fédération des Tunisiens Citoyens des deux Rives – FTCR
  • Fondation Franz Fanon   
  • Immigration Developpement Démocratie – IDD 
  • Initiative pour un Autre Monde – IPAM
  • Ligue des Droits de l’Homme – LDH
  • Mouvement contre le Racisme et l’ Amité entre les Peuples –  MRAP
  • Réseau Euro-maghrébin Citoyenneté et Culture – REMCC
  • Union des Tunisiens pour une Action Citoyenne – UTAC 
  • Younga Solidaire – YS
  • Syndicat Solidaires – SUD
  • Ettakattol – France
  • Ettayar – France
  • El-Jomhouri – France Nord
  • El-Jomhouri – France Sud
  • Al-Massar –France Nord
  • Parti des Travailleurs de Tunisie – PTT
  • Parti Patriote Démocrate Unifié – PPUD – Paris-Ile-de-France
  • Front Populaire – FP
  • Europe Ecologie Les Vets – EELV
  • Ensemble
  • Mouvement ECOLO
  • Nouveau parti Anti-Capitaliste – NPA 
  • Parti Communiqte Français – PCF

Personnes:

  • Hichem Abdessamad, traducteur
  • Tewfik Allal, militant associatif maghrébin
  • Mourad Allal, militant associaitf
  • Mohsen Dridi, militant assocaitif
  • Kamel Jendoubi, ancien ministre , militant des Droits Humains
  • Jean Marc Salmon, chercheur
  • Said Tbel,  militant de droits humains AMDH
  • Abdallah Zniber, militant associaitf maghrébin

 

Danses et partage

Grenoble reçoit un groupe de danses palestiniennes d’Israël
le 12 et 13 mars 2018

Trois rendez-vous:
1. Soirée d’accueil , lundi 12 mars à 18h30 , 57 avenue du Mal Randon Grenoble musique, danse et buffet.

2. Réception à la Maison au Jardin de Ville

3. Accueil au Plateau Mistral, 74 rue Anatole France, Grenoble à partir de 18 h. : danse orientale par les danseurs d’Abu Hip hop par les danseurs de Mistral.
Mistral a déjà accueilli en 2015, une équipe de jeunes footballeurs originaires de Abu Gosh (une amitié qui se consolide !)

Sans titre

Les partenaires de ce projet sont le Cercle Bernard Lazare
Grenoble Plateau Mistral, Amal et l’Associations des Tunisiens de l’Isère (ATI-CDR)

L’Orange Maltaise de Tunisie

                                                           images

                                                 La reine des oranges 

La Maltaise est une orange que l’on trouve exclusivement en Tunisie dans la région du
Cap Bon. Cette orange, variété ancienne de la famille des sanguines est considérée par
les spécialistes comme la « Reine des Oranges » : sa chair colorée de rouge est très juteuse; elle dispose d’un excellent équilibre sucre-acide et d’une palette aromatique
exceptionnelle.

download (1)

 Vous êtes invité à venir déguster un jus d’oranges Maltaises de Tunisie dimanche 28 janvier 2018 de 9h à 12h30, (Chez Ezzeddine) primeur au Marché de l’Estacade à Grenoble.

  • Opération promotion des Maltaises organisée par le collectif associatif :
  • ATI-CDR,  ATE,  FNAR , STF et soutenue par le Consulat de Tunisie à Grenoble.

Transport aérien : malgré des réticences, la Tunisie signe l’Open Sky avec l’UE

la_tunisie_signe_lopen_sky_avec_lue.jpg

L’Union européenne et la Tunisie ont annoncé ce lundi 11 décembre avoir clôturé les négociations portant sur un nouvel accord ambitieux sur les services aériens. D’après un communiqué de l’Union, le nouvel accord permettra d’améliorer l’accès au marché pour les compagnies aériennes et générera 800 000 passagers supplémentaires.Mais compagnie nationale Tunis Air devra faire face à l’exacerbation de la concurrence sur son marché d’origine.

La Tunisie et l’Union européenne (UE) ont conclu un nouvel accord aérien. L’instance européenne a en effet indiqué avoir finalisé les négociations avec le pays maghrébin sur l’Open Sky.

D’après les autorités tunisiennes, le nouvel accord renforcera la compétitivité de la compagnie nationale Tunisairq qui, traversant une crise financière, est aujourd’hui obligée de suivre un plan de restructuration.

S’adressant à la presse nationale et internationale, la ministre tunisienne du Tourisme, Selma Elloumi, a souligné que l’Open Sky avec l’UE prend en compte tous les aéroports tunisiens qui seront ouverts au trafic international, excepté l’aéroport Tunis-Carthage qui ne sera pas inclus dans cette convention pendant cinq ans, le temps de permettre à la compagnie nationale de s’y préparer et de consolider sa capacité compétitive. L’accord permettra de relancer le tourisme du pays et renforcera l’affluence touristique vers la Tunisie, a soutenu la ministre.

Du côté européen, on estime que cet accord avec la Tunisie aura beaucoup d’incidence positive sur le secteur aérien. « Cet accord entraînera une amélioration de l’accès au marché pour les compagnies aériennes, offrira aux passagers une meilleure connectivité, un choix plus large et des tarifs moins élevés, et devrait se traduire par 800 000 passagers supplémentaires sur une période de cinq ans », indique le communiqué de la délégation de l’UE à Tunis.

Le document explique que l’augmentation conséquente du nombre de vols engendrera la création d’emplois et de richesses pour l’ensemble des partenaires et pourrait être à l’origine de 2,7 % de croissance du PIB liée aux voyages et au tourisme, et l’accroissement du trafic annuel de près de 13 % par an. Allant dans le même sens, Violeta Bulc, commissaire européen aux Transports, a déclaré qu’il s’agit d’une progression dans la réalisation des objectifs de la stratégie de l’UE en matière d’aviation et aussi dans les relations entre l’Union européenne et la Tunisie. « Cet accord aérien ambitieux permettra d’améliorer l’accès au marché et contribuera à la mise en place des niveaux les plus élevés en matière de sécurité, de sûreté et de protection de l’environnement. C’est une excellente nouvelle pour le tourisme, pour les passagers et pour les entreprises», a-t-il ajouté.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/entreprises/services/tourisme-et-loisirs/20…

Article publié par (La Tribune 14/12/17)

Rencontre avec Faouzia Cherfi

L’ATI-CDR  et  l’association COUP DE SOLEIL organisent une rencontre avec Faouzia Cherfi

VENDREDI 20 OCTOBRE 2017
Rencontre à partir de 17h
23 Grande Rue Grenoble

tel 04 76 42 49 81

Faouzia Charfi

En partenariat avec l’association « Coup de soleil », la librairie Arthaud recevra Faouzia Charfi. La physicienne tunisienne dans son dernier livre Sacrées questions… pour un Islam d’aujourd’hui, nous montre que l’islam peut être en phase avec les débats politiques, sociaux, culturels ou scientifiques contemporains.
Militante de la première heure, dès la présidence de Habib Bourguiba, Faouzia Charfi a été nommée Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur dans le gouvernement provisoire issu de la révolution du 14 janvier 2011. Elle en a démissionné peu après pour
reprendre sa liberté de parole et d’action. Elle est l’auteur de La Science voilée (2013) et de Sacrées questions… Pour un islam d’aujourd’hui (2017), publiés chez Odile Jacob.